Download Dernier journal by Jiddu Krishnamurti PDF

By Jiddu Krishnamurti

Ces textes permettent au lecteur d'approcher Krishnamurti de très près. L'essence de son enseignement se trouve dans ce recueil.

Show description

Read Online or Download Dernier journal PDF

Similar authors books

Point to Point Navigation

In a witty and stylish autobiography that takes up the place his bestelling Palimpsest left off, the distinguished novelist, essayist, critic, and controversialist Gore Vidal displays on his outstanding lifestyles. Writing from his desks in Ravello and the Hollywood Hills, Vidal travels in reminiscence during the arenas of literature, tv, movie, theatre, politics, and overseas society the place he has lower a large swath, recounting achievements and defeats, acquaintances and enemies made (and occasionally lost).

Mania

At the foggy streets of Seattle, a serial killer referred to as the road Butcher is terrorising town. Newspaper photographer Nick Wilder is acquainted with seeing ugly murder scenes. but if the road Butcher claims Nick's brother his newest casualty, the case unexpectedly turns into very own. made up our minds to discover his brother's killer, Nick stumbles right into a dizzying labyrinth of deceit and threat.

Between History and Poetry: The Letters of H.D. And Norman Holmes Pearson

In 1937 William Rose Benet despatched a tender Yale graduate scholar, Norman Holmes Pearson, to interview the subtle expatriate poet Hilda Doolittle in the course of one of many few journeys she made to the USA after going out of the country in 1911. until eventually her loss of life in 1961, they engaged in a protracted and wide-ranging courting important to H.

Additional info for Dernier journal

Example text

Je distingue cela vaguement, mais je ne suis pas sûr de vraiment le comprendre. Vous dites en fait que si je suis motivé par le changement, cette motivation elle-même fait obstacle au changement. En effet, le motif est mon désir, ce besoin pressant de fuir le désagrément et la gêne, pour un état plus satisfaisant qui me rendra heureux. Un motif ou une cause aura dicté sa forme à la fin psychologique. Je comprends cela. J'ai un aperçu de ce que vous dites. Je commence à envisager ce qu'implique l'idée de changement en dehors du temps.

C'est là une question différente, à laquelle nous devrions revenir. Bientôt l'industrie des loisirs sera dominante, comme elle est en train de le devenir. Alors que les jeunes, les étudiants sont constamment encouragés au plaisir, à la rêverie et au romantisme sensuel, les mots de retenue et d'austérité se perdent. On ne leur accorde plus une pensée. Bien sûr, le renoncement du moine ou du sannyasi, qui se couvrent d'une sorte d'uniforme ou d'un simple morceau d'étoffe, n'est qu'un reniement du monde matériel — ce n'est pas l'austérité.

Deuxième question, un peu plus complexe: est-il possible de vivre avec la mort? Non pas avec morbidité, ni de façon auto destructrice. Pourquoi avons-nous séparé la vie de la mort? La mort fait partie de notre existence. Le vivant et le mourant sont inséparables et se suivent inexorablement. Pourquoi séparer l'envie, la colère, la tristesse, la solitude et le plaisir que nous éprouvons, de ce qu'on appelle la mort? Pourquoi les gardons-nous à des miles de distance, des années-lumière les uns des autres?

Download PDF sample

Rated 4.43 of 5 – based on 29 votes